Edito : Impact de la baisse des dotations sur les politiques RH

23 Nov 2016
ARRICOD


A travers un sondage diffusé en amont de l’édition 2016 de ses universités d’automne, l’ARRICOD a récemment dévoilé son bulletin météo de l’AEICT. Bien que non exhaustif, celui-ci mettait déjà en évidence la baisse des budgets alloués aux équipes en charge de l’action européenne et internationale au sein des collectivités. Aujourd’hui une nouvelle étude, réalisée par le CSA et publiée dans La gazette des communes confirme et précise cette tendance de manière plus générale.

budgeys

Source : sondage météo de l’ARRICOD

Après une première édition en 2015, le bulletin météo 2016 de l’ARRICOD présentait une situation plus maussade encore, avec 67 % des agents qui faisaient part de baisses de budget contre 29 % qui indiquaient que leurs moyens se maintenaient.  Seule une réponse, en provenance d’un département situé en Occitanie faisait état d’une hausse du budget dédié à l’AEICT. En matière d’emploi, ce sont les baisses et les maintiens qui constituaient environ 45% des réponses chacune. Ces résultats induisaient donc sans surprise une humeur morose chez les professionnels consultés, avec 50% de votants qui indiquaient une humeur “moyenne” au sein de leur service. Des resultats qui semblaient directement liés à la baisse des dotations mais aussi à la réforme territoriale et à un contexte global difficile.

Aujourd’hui et à travers l’étude publiée par la gazette des communes, c’est plus généralement la politique des ressources humaines des collectivités qui apparait comme affectée par la baisse des dotations. A tel point que ce sont 74% des collectivités sondées qui se disent affectées par celle-ci. Cet impact passe notamment par la possibilité de ne pas remplacer les départs à la retraite (53% des collectivités interrogées) et la baisse des dépenses de personnel (13%) avec une réduction des créations de postes (15%). L’étude, disponible en suivant le lien ci-dessous, confirme donc bien la perception de l’ARRICOD et nous incite encore à réfléchir à notre action de professionnels de l’AEICT en termes d’objectifs, de compétences et d’efficacité afin de rester en accord avec les priorités des collectivités et mieux valoriser l’utilité de l’AEICT.

Ces réflexions passent notamment, par les chantiers de l’ARRICOD concernant le « métier » de professionnel de l’AEICT, la capitalisation de bonnes pratiques, la recherche de financement ou de partenaires, ainsi que les thématiques d’actualité telles que la coopération économique ou la gestion de la « crise des migrants » par les services de l’AEICT.

L’article publié dans la gazette des communes

Le bulletin météo de l’ARRICOD

Il est aussi possible de consulter les fiches pratiques de l’ARRICOD et les autres réflexions sur ce site et de participer à notre réflexion en adhérent à l’association ou en nous contactant à l’adresse arricod@gmail.com

Laisser un commentaire