Arricod / F3E

logo F3E

Ce partenariat s’articule notamment autour de projets de formation :

Formation des 11-12 décembre 2014

Cette formation a visé à promouvoir des formes innovantes de coopération basées sur des enjeux partagés entre collectivités partenaires. A travers
l’expérience de deux membres de l’Arricod, Christel Tschaegle (partage d’expérience sur les nouvelles orientations du CG 91 en matière d’AICT) et Sancie
Belmont (expérience du Programme PAIR initié par la Ville de Romans), cette formation a permis de mettre en avant des expériences où l’AICT est définie et
mise en œuvre comme une politique pertinente pour répondre aux enjeux du territoire français. Les défis liés à la mobilisation des services, des élus et
acteurs de son territoire ont été abordés à travers le vécu des praticiens.

Mobiliser sa collectivité autour de l’action internationale – 26 et 27 novembre 2015

La formation F3E « Mobiliser sa collectivité autour de l’action internationale » s’est déroulée en partenariat avec l’ARRICOD, les 26 et 27 novembre à Paris.
En s’appuyant sur les expériences de praticiennes de l’AICT au Conseil départemental de l’Essonne et au Conseil régional de Picardie ainsi qu’à travers des
travaux de groupes, les participants à cette formation de deux jours ont pu s’interroger sur des cas pratiques concernant l’action internationale et les
défis méthodologiques qui la concernent ainsi que sur leur propre contexte.

Cette formation s’appuie notamment sur la boite à outils sur les approches orientées changements développés par le F3E, que vous pourrez retrouver sur leur
site.



LA BOÎTE À OUTILS SUR LES APPROCHES ORIENTÉES CHANGEMENT

Et d’un travail de réflexion mené sur l’action internationale des collectivités territoriale (AICT), vectrice de changement au Nord

Une dynamique d’échange d’expérience et de production est en construction. L’objet est non seulement de promouvoir des formes de coopération basées sur des
enjeux partagés entre partenaires, mais aussi d’approfondir ce que l’AICT apporte au territoire français (« impact au Nord »), pour argumenter sur sa
pertinence dans le contexte budgétaire et politique d’aujourd’hui.

Cette dynamique est à inscrire en parallèle du chantier « impact de l’AICT sur les territoires français » qui vise à justifier l’AICT à travers la mesure
de son impact sur le territoire (la question des indicateurs et du suivi-évaluation est souvent posée), et du programme PRISME (pilotage F3E), lequel
permet d’expérimenter des approches orientées changement dans 15 contextes différents (en France et au Sud), avec une capitalisation collective, pendant 4
ans. Ces approches sont basées sur le fait de définir une vision politique, avec des chemins que les acteurs peuvent emprunter pour aller vers cette
vision, puis de suivre les changements (notamment les changements chez les acteurs : changements de comportements, de façons de travailler, de relations
entre acteurs…) et d’évaluer la vision politique.

Perspectives : participation de membres de l’Arricod à un groupe de travail sur la concertation pluri acteurs (CPA)

Un groupe de travail a été lancé par le F3E avec des membres du F3E et d’autres acteurs (collectivités territoriales, syndicats, recherche) impliqués dans
des dynamiques de concertation pluri-acteurs (en France et au Sud), visant à partager leurs pratiques et à en tirer des enseignements. Ce groupe de travail
fait le lien avec les programmes concertés pluri-acteurs (PCPA). Il s’inscrit dans les suites du chantier sur les dynamiques pluri acteurs dans l’éducation
(2012-2014) mené par le F3E, qui avait donné lieu à la production d’un guide en 2014. Plusieurs collectivités participent au groupe, intéressées à échanger
autour d’expériences de concertation menées à l’échelle départementale ou locale, sur des secteurs comme l’Education, la démocratie locale et l’AICT.