« Europe pour les citoyens » Vous souhaitez tout savoir sur ce programme ?

6 Mar 2019
ARRICOD

Le programme vise à :

  • Contribuer à faire comprendre l’UE, son histoire et sa diversité ;
  • Promouvoir la citoyenneté européenne et améliorer les conditions de la participation civique et démocratique au niveau de l’UE ;
  • Sensibiliser au travail de mémoire, à l’histoire et aux valeurs communes.

Ce programme cherchera également à encourager la participation démocratique des citoyens européens : leur permettre de mieux comprendre l’élaboration des politiques, créer des circonstances favorables à l’engagement dans la société et entre les cultures et au volontariat au niveau de l’UE.

En 2019, l’appel à projet du programme « L’Europe pour les citoyens » porte sur 2 volets :

  1. Volet nº1: travail de mémoire européen-Projets relatifs au travail de mémoire européen
  2. Volet nº2: engagement démocratique et participation civique-Jumelage de villes-Réseaux de villes-Projets de la société civile

Les priorités spécifiques du volet ‘travail de mémoire européen’ en 2019 consistent à :

  1. Réfléchir sur la diversité culturelle et aux valeurs communes européennes
  2. Favoriser la compréhension mutuelle

Au cours de la période 2019-2020, les commémorations suivantes pourront faire l’objet d’un projet, selon l’année de la demande:

  • 1919 – Traités de paix mettant fin à la Première guerre mondiale (dont le traité de Versailles)
  • 1939 – Fin de la guerre civile espagnole dans une perspective européenne
  • 1979 – Élections au Parlement européen (premier Parlement européen élu au suffrage universel direct)
  • 1989 – Révolutions démocratiques en Europe centrale et orientale et chute du Mur de Berlin
  • 2004 – 15 ans de l’élargissement de l’UE aux pays d’Europe centrale et orientale

La durée maximale du projet est de 18 mois. La subvention maximale éligible pour un projet est de 100 000 euros. Le taux maximal de cofinancement s’élève à 70%.

Les priorités spécifiques du volet ‘engagement démocratique et participation civique’ en 2019 consistent à :

  1. Débattre de l’avenir de l’Europe et s’élever contre l’euroscepticisme
  2. Promouvoir la solidarité en temps de crise
  3. Favoriser le dialogue interculturel et la compréhension mutuelle et combattre la stigmatisation des migrants et des groupes minoritaires

MESURE 1 : Jumelage de villes

L’objectif est de soutenir les projets destinés à créer des rencontres entre citoyens de villes jumelées.

La subvention maximale éligible pour un projet est de 25 000 euros. La durée maximale des rencontres est de 21 jours.

Un projet doit faire intervenir des municipalités d’au moins deux pays éligibles, dont au moins un est État membre de l’UE, l’autre pouvant ressortir de l’AELE. 

MESURE 2 : Réseaux de villes

Un projet doit faire intervenir des municipalités d’au moins 4 pays éligibles, dont au moins deux sont des États membres de l’UE.

Les projets devront inclure les critères suivants :

  • intégrer une série d’activités autour d’un sujet d’intérêt commun ;
  • s’adresser à des groupes cibles définis  ;
  • mobiliser les citoyens à travers l’Europe : un projet devrait impliquer au moins 30 % de participants invités ;
  • servir de point de départ aux initiatives et actions futures entre les villes concernées, sur les questions abordées ou éventuellement sur d’autres questions d’intérêt commun.

Le projet devrait inclure au moins 4 événements qui doivent se dérouler dans différents États partenaires éligibles. Si un projet doit avoir 4 partenaires, seulement 2 peuvent être européens.

Cet appel concerne plus particulièrement les villes/municipalités ou leurs comités de jumelage ainsi que leurs réseaux. 

La subvention maximale éligible pour un projet est de 150 000 euros. Le taux maximal de cofinancement s’élève à 70%.

MESURE 3 : Projets de la société civile

2 des 3 types d’activités suivant devront être inclus dans les projets proposés pour ce volet :

  • Activités encourageant les débats / campagnes / actions sur les thèmes d’intérêt commun dans le cadre des droits et responsabilités des citoyens européens et faisant le lien avec l’agenda politique européen et l’élaboration de politiques de l’Union ;
  • Activités visant à récolter les points de vus des citoyens, favorisant une approche ascendante (bottom-up approach) et l’éducation aux médias ;
  • Activités promouvant la solidarité entre les citoyens de l’Union et au-delà.

  La subvention maximale éligible pour un projet est de 150 000 euros. Le taux maximal de cofinancement s’élève à 70%. Plus d’info : https://eacea.ec.europa.eu/sites/eacea-site/files/call_2019_fr_1.pdf

Laisser un commentaire