Articles marqués avec ‘cooperation’

Offres d’emplois et de stages

Vous trouverez sur cette page, les offres d’emplois et de stages qui nous sont transmises par nos partenaires et/ou adhérents.

Pour demander la publication d’une nouvelle offre n’hésitez pas à nous contacter sur arricod@gmail.com

Offres de stages
Offres d’emplois
Bourse à candidatures



Stages / apprentissage :

N’hésitez pas à nous transmettre vos offres de stage au sein de l’AIECT !

 


 Emplois :

N’hésitez pas à nous transmettre vos offres d’emplois au sein de l’AIECT !

Un(e) SERVICE CIVIQUE APPUI À L’ANIMATION ET À LA PROMOTION DES PROJETS DE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE AUPRÈS DE LA JEUNESSE – Ville d’Hérouville Saint-Clair

Intégré au service Relations internationales, le ou la volontaire sera chargé de la réflexion et de la mise en place d’actions de promotion de la solidarité internationale :
– Conception et animation d’actions de sensibilisation à l’Europe, à la solidarité internationale et aux Objectifs de Développement Durable à destination de tous les publics et plus particulièrement des enfants et des jeunes (semaine norvégienne, projet d’échanges virtuels #GATE, 30 ans du jumelage avec la Russie, concours de plaidoiries …) ;
– Conception d’outils et d’actions destinés à encourager la mobilité des jeunes Hérouvillais ; l’ouverture des jeunes sur le monde et de favoriser la découverte des villes jumelées auprès de la population Hérouvillaise.
– Réflexion et étude de faisabilité pour des projets de longue durée de solidarité internationale (échanges de jeunes, camps chantier …).
– Participer au développement d’outils de concertation dans les quartiers dans les domaines de la solidarité, de la diversité et de la citoyenneté.

Poste à pourvoir à partir du 1er juin 2021 pour une durée de 8 mois (contrat de 24h / semaine). 

Candidater en ligne 

UN(E) Volontaire de Solidarité Internationale pour le Suivi des actions d’un programme de Coopération – Centre Val de Loire / Tamil Nadu

Résumé de la mission

Le (la) volontaire est chargé.e de mettre en œuvre les projets développés dans le cadre de la coopération décentralisée entre l’État du Tamil Nadu, le Territoire de Pondichéry et la Région Centre-Val de Loire : échanges économiques et touristiques, coopération universitaire et recherche, projets culturels et échanges entre sociétés civiles.

Le (la) Volontaire assurera ainsi le lien entre la Région Centre-Val de Loire et l’État du Tamil Nadu et Pondichéry et sera plus particulièrement chargé.e de :

  • Accompagner les acteurs du territoire régional dans le développement de leurs collaborations avec leurs partenaires indiens, dans les domaines de l’économie, de l’éducation, de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, de la culture et de la solidarité internationale ;
  • Représenter la collectivité et valoriser le territoire de la Région Centre-Val de Loire auprès des partenaires institutionnels français et indiens présents à Chennai et Pondichéry (Gouvernements du Tamil Nadu et de Pondichéry, Ambassade, Consulat, chambres consulaires, universités, entreprises, structures culturelles, etc.) ;
  • Faciliter la conduite des différents projets développés dans les axes de coopération retenus et suivre leur mise en œuvre en relation avec les partenaires techniques français et indiens mobilisés ;
  • Assurer une veille active et informer les partenaires français et indiens des opportunités de collaboration entre les deux territoires ;
  • Soutenir l’organisation de mission de représentation et de prospection ;
  • Participer au suivi budgétaire des projets ;
  • Communiquer autour des actions à l’international de la Région.

Durée de la mission : 24 mois

Lieu de mission : Pondichéry, avec des déplacements réguliers dans l’État du Tamil Nadu (dont déplacements mensuels à Chennai) et à Delhi.

Disponibilité :

Participation obligatoire au stage de préparation à l’expérience de volontariat à l’international qui se déroulera en audio conférence du 24 au 28 mai 2021.  Départ dans le pays d’accueil : 1 juillet 2021

Formation requise

Bac +5. Master 2 ou équivalent.

Expérience(s) professionnelle(s) souhaitée(s)

Une expérience préalable à l’international dans le cadre d’un stage ou d’un premier emploi, serait un atout pour cette mission. Une bonne connaissance des collectivités territoriales françaises et de la coopération décentralisée serait un plus.

CV et lettre de motivation à envoyer avant le 27 avril à : candidatures@france-volontaires.org .Indiquer en objet de votre mail : « 7I1087  – Suivi des actions de coopération. Région Centre – Inde»

Fiche de poste

UN(E) RESPONSABLE DU SERVICE INTERNATIONAL – Nantes Métropole

Sous l’autorité de la directrice de la DEI, vous proposez et mettez en oeuvre les orientations stratégiques dédiées à l’international et vous accompagnez les élus référents dans la conduite de leurs délégations (relations internationales, coopération et solidarité internationales, francophonie).

Vous animez et coordonnez l’équipe de ce nouveau service de 7 agents, afin d’atteindre les objectifs fixés en transversalité et cohérence avec la stratégie globale.

Vous assurez le pilotage global des relations avec les Villes jumelles et partenaires internationaux, de la recherche de cofinancements pour des projets internationaux et de certains dossiers complexes.

Profil

Capable de piloter des projets complexes (dont projets multilatéraux cofinancés), vous êtes expert.e dans le domaine international et vous connaissez l’environnement juridique/institutionnel, les réseaux et acteurs dans le domaine des relations internationales des collectivités territoriales. Vous connaissez également les principaux acteurs de la coopération et solidarité internationales (acteurs associatifs…). Vous pratiquez l’anglais professionnel couramment. Vous êtes disponible pour des déplacements fréquents à l’international et l’accueil de délégations étrangères à Nantes. Vous avez l’expérience du management d’équipe de cadres et du travail en transversalité.

Candidatez avant le 25 avril directement sur le site de Nantes Métropole. 

UN(E) CHARGÉ(E) DE MISSION INGÉNIERIE FINANCIÈRE

ET COFINANCEMENTS PUBLICS – Ville de Tours

Au sein de la Direction des Finances et des Marges de Manœuvre, vous travaillez au sein de l’Unité Mécénat et Financements externes, sous la responsabilité de l’Adjointe à la Directrice. Composée de 3 personnes dont l’une est dédiée au Mécénat, l’unité a pour mission la prospection et la contractualisation de partenariats dans l’objectif d’un cofinancement des projets d’investissement municipaux. Vous travaillez en binôme sur le périmètre des cofinancements publics, en explorant les dispositifs nationaux et européens.

MISSIONS :

• Veille, collecte, actualisation de l’information relative aux financements externes susceptibles de correspondre aux projets de la Ville. Le périmètre inclut les dispositifs nationaux et européens
• Participation aux réseaux institutionnels et professionnels dédiés, aux comités de programmation et aux échanges avec les partenaires financiers de la collectivité
• Participation à la stratégie de ciblage des dispositifs financiers les plus adaptés aux priorités du projet municipal
• Participation à la préparation et aux arbitrages budgétaires et à la mise à jour du plan pluriannuel d’investissement
• Participation à la démarche de communication interne autour de la captation des financements : sensibilisation, information des différents niveaux de la Collectivité sur les dispositifs existants ou en cours de création
• Co-animation du réseau interne des référents
• Accompagnement des référents et des porteurs de projets dans l’identification des dispositifs adaptés
• Pilotage du process de contractualisation
• Montage des dossiers de demande de financement : centralisation des pièces nécessaires et contrôle de la complétude des dossiers
• Suivi des projets tout au long des phases de gestion en lien étroit avec les chefs de projet opérationnels
• Préparation des demandes de versement
• Production de notes et rapports à destination de la Direction générale et des élus
• Alimentation des outils de suivi et tableaux de bord

Si vous êtes intéressé(e) par ce poste, veuillez faire acte de candidature (lettre de motivation et curriculum vitae), sous couvert de votre Chef de Service, auprès de la Direction des Ressources Humaines à j.renaze@tours-metropole.fr jusqu’au 23 avril 2021 inclus.

Fiche de poste

Un chef de secteur action internationale (F/H) 

La direction de la culture et de l’action internationale accompagne les acteurs culturels, en ingénierie et par le biais d’aides financières. De plus, elle pilote et supervise  les coopérations du Département au niveau international.

 

Au sein de cette direction, le service culture, action internationale et territoires est chargé de mettre en œuvre la politique culturelle départementale et la politique d’action internationale. Le secteur action internationale au sein de ce service pilote les coopérations du Département avec la Ville de Wuhan en Chine, la Province d’Ibaraki au Japon et avec trois Conseils de cercle au Mali (Diema, Douentza et Nioro du Sahel). Il accompagne et soutient financièrement les associations du secteur de la coopération décentralisée. Il valorise les actions de coopération auprès des Essonniens, et notamment des collégiens, par le biais d’actions événementielles (expositions, festival EM Fest).

Profil

Cadre d’emploi du poste : attaché territorial

Niveau bac +3 dans le domaine de l’action internationale

Poste localisé à : Evry

Spécificités du poste :

Déplacements : permis B obligatoire

Travail occasionnel en soirée et le week-end, à la rencontre des partenaires.

Déplacements en France et à l’étranger

Conditions de recrutement : 39h hebdomadaires, 50 jours de repos

Fiche de poste

Pour postuler, cliquez ici

 

>> Chaque semaine de nouvelles offres d’emploi sur 

Jobsprojetseuropéens


Bourse à candidature 

N’hésitez pas à nous transmettre vos cv !

Laura Mezei

Diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble, je suis à la recherche d’opportunités de CDD ou CDI dans le domaine de l’AEICT.

Mon parcours (master de relations internationales, ONG, puis collectivité territoriale) m’a appris à conduire et à participer aux différentes étapes de la gestion de projets, de l’identification des besoins à l’évaluation, en passant par le financement et la mise en œuvre, dans une démarche concertée. Mes collègues disent apprécier mes qualités d’analyse, ma rigueur, mon sens de l’organisation et mes capacités d’adaptation.

Ma formation m’a enseigné à acquérir rapidement et en autonomie de nouvelles connaissances. J’ai également développé un esprit de synthèse, une polyvalence et des aptitudes rédactionnelles reconnues. Je sais être à l’écoute des points de vue d’interlocuteurs variés, qu’ils soient agents publics, élus français et étrangers, représentants de l’Etat, chefs d’entreprises, acteurs sociaux et culturels, etc.

Je parle couramment l’anglais et l’italien. Voyager et vivre chez l’habitant, notamment en Inde, figure parmi les expériences les plus marquantes de ma vie.

Dotée d’une vision globale du monde et du sens de l’intérêt général, ma réelle envie de faire et mon goût pour les relations humaines me rendent enthousiaste à l’idée de travailler sur des sujets transversaux (renforcement de capacités, environnement, AEPA, éducation, partenariats économiques, culture, etc.), en faveur de la communication entre les peuples, dans l’esprit des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies.

NB : Mon mémoire de fin d’études « La mutualisation des projets de coopération décentralisée des collectivités territoriales françaises » est disponible sur le site de l’ARRICOD, dans l’onglet « publications des membres.

Contact LinkedIn : Laura MEZEI

Mario Vadepied

Je suis actuellement étudiant en Master 2 Science politique à l’Université de Rennes 1, parcours « affaires internationales au local : coopération et échanges internationaux ». après avoir obtenu une licence en droit, et un Master 1 en droit public.

Au cours de cette formation j’ai eu l’occasion de réaliser des notes de synthèse relatives aux aspects politique et juridique de l’action internationale des collectivités locales qui m’ont permis d’en comprendre les enjeux.

Je suis en stage de fin d’étude au sein du Réseau Régional Multi Acteur Breton « Réseau Bretagne Solidaire » au sein duquel je suis chargé de réfléchir aux conditions d’une montée en puissance du collège collectivités territoriales.

Afin de compléter cette expérience, je suis à la recherche d’un stage dans le domaine de l’action internationale des collectivités territoriales que ce soit au sein d’une collectivité ou d’une association/réseau de collectivités qui s’intéresse à ces questions.

CV-Mario-Vadepied

Les Universités de l’ARRICOD sont désormais gratuites pour les adhérents.

Les Universités de l’ARRICOD sont définitivement un grand rendez-vous pour l’ARRICOD et pour vous, les professionnels que nous servons. Que vous soyez adhérents ou non, vous rencontrer constitue un moment constructif et chaleureux qui nous permet de partager, ensemble et de manière informelle, nos réflexions sur les évolutions de nos métiers et sur les problématiques d’actualité auxquelles nous faisons face.
Mais il s’agit aussi d’un moment d’échange pour développer notre réseau et profiter des expériences de nos pairs. C’est l’aboutissement perceptible de la volonté de notre association de se positionner comme un réseau qui facilite les rencontres entre les professionnels de l’AEICT et leur permet de poser leur regard avec recul sur les enjeux auxquels ils font face quotidiennement.
Pour cette raison, parce que nos échanges, nos défis et les nouveautés de nos métiers ne se résument pas à une journée d’échange par an, nous avons décidé de faire de ces Universités d’été à Grenoble, un moment gratuit pour les adhérents : pour vous qui souhaitez prendre part aux réflexions de notre association, tout au long de l’année.
N’attendez donc plus, adhérez à notre association et participez gratuitement à nos prochaines Universités les 3 et 4 juillet à Grenoble !

Seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin

 

Autres publications

Retrouvez ici les publications de nos partenaires en lien avec l’AEICT. Par ailleurs n’hésitez pas à les commenter ci-dessous afin d’enrichir les échanges, ou encore, à nous transmettre vos productions, si vous souhaitez les voir publiées sur cette page.

L’ARRICOD : L’ASSOCIATION QUI SOUHAITE INTERNATIONALISER LES COLLECTIVITÉS

Afin de promouvoir l’action internationale des collectivités territoriales, l’association ARRICOD publie un guide pratique à destination des collectivités. L’objectif est de rappeler que les collectivités locales peuvent aussi agir à l’international.

Consulter l’article



Livret « Des municipalités qui agissent »

L’ARRICOD a été l’un des premiers espaces de réflexion à avoir théorisé la notion d’internationalisation du territoire, comme l’une des spécificités de l’action internationale des collectivités locales. Elle a très tôt mis en avant l’importance de mesurer localement cette ouverture au monde, mettre en avant les atouts de nos territoires et construire des projets sur ses spécificités, donner une dimension internationale aux différentes politiques publiques.

Parmi ces spécificités, les apports des mouvements historiques d’émigration et d’immigration de et vers nos territoires, nos traditions d’accueil et d’ouverture vers d’autres cultures. Une dimension internationale humaine souvent à la base de nos jumelages, de nos projets d’échanges, de nos animations culturelles.

C’est tout logiquement qu’en 2015, l’ARRICOD a ouvert un chantier de travail sur les liens entre migrations et AICT : en faisant le tour des initiatives locales françaises en la matière, tout en réinterrogeant leur sens, en comprenant le rôle joué spécifiquement par les agents à l’international, et en comparant aux pratiques de nos collègues étrangers (allemands, mexicains, libanais…). Depuis 2015, plusieurs groupes de travail et ateliers ont été menés, des travaux universitaires ont été lancés, et l’ARRICOD est intervenue à plusieurs reprises, en France comme à l’étranger, pour présenter l’avancée de ses réflexions. Elle a même eu le privilège de piloter un « main event » des Assises européennes de la coopération de 2017, consacré exclusivement à ce sujet.

C’est tout ce travail qui est aujourd’hui valorisé par le recueil « Des municipalités qui agissent », réalisé par un collectif associatif comprenant notamment Emmaüs International.

Télécharger le livret


Livre Blanc  « Diplomatie et Territoires » – MAEDI

Dans la continuité du rapport Laigniel de 2013 et de la récente réforme territoriale, le livre blanc « Diplomatie et Territoires » a été adopté par les membres de la CNCD lors de leur réunion du 23 novembre 2016 afin d’analyser l’évolution de l’AEICT et ses enjeux et d’accompagner l’Etat et les collectivités territoriales à travers 21 recommandations destinées à améliorer leur partenariat.

Le rapport est disponible sur la page diplomatie gouv.


Tumblr : la mobilité européenne et internationale des fonctionnaires territoriaux – l’INET et le CNFPT

L’INET a mis en ligne une plateforme TUMBLR sur la mobilité européenne et internationale des fonctionnaires territoriaux. Elle permet de centraliser de nombreuses informations éparses sur les possibilités de mobilité en Europe et à l’international afin de la promouvoir dans la fonction publique territoriale où elle reste marginale.
Les différentes possibilités de mobilité sont ainsi recensées en 6 catégories : Institutions européennes, Représentation de collectivité,  Structure transfrontalière, Collectivité territoriale, Organisme international et Volontariat. Cette plateforme TUMBLR a été enrichie de témoignages qui la rendent vivante et imagent ces différentes possibilités de mobilité. La page d’accueil est également composée d’articles de presse en relation avec la mobilité. Tous ces éléments participent à la création d’une plateforme qui recense les opportunités de mobilité européenne et internationale et aiguille les agents territoriaux intéressés par ce type de mobilités.

« Regards croisés » sur l’internationalisation du territoire réalisé à Grenoble – Observatoire partenarial du Y grenoblois

« Le nouveau « Regards croisés » de l’OBS’y vient de paraître. Comme les précédents (Tous égaux devant la santé ? ; Trajectoires résidentielles ; Précarité et vulnérabilité énergétiques…), il vise à appréhender collectivement un sujet majeur, en croisant les connaissances des partenaires de son élaboration. Il s’agit ici d’identifier et d’analyser les facteurs d’internationalisation du territoire grenoblois, dans leurs multiples dimensions.

Écrite à plusieurs mains (sous le pilotage de Gabriel Voisin-Fradin, chargé de veille et coopération économique internationale à Grenoble-Alpes Métropole), la publication s’est donné pour objectifs :
– d’établir un état des lieux des pratiques d’observation sur l’internationalisation du territoire, un sujet appréhendé de manière globale et non pas seulement centré, comme le plus souvent, sur les seuls facteurs d’attractivité, de suivi ou de promotion du territoire ;
– de doter  les acteurs d’une vision d’ensemble et commune de l’internationalisation du bassin grenoblois ;
– d’élaborer un outil d’aide à la décision par une meilleure compréhension des enjeux liés à l’international. »

Les structures suivantes ont participé à sa rédaction :
Département de l’Isère, AEPI, Grenoble-Alpes Métropole, Ville de Grenoble, COMUE Université Grenoble Alpes, CCI Grenoble, Agence d’urbanisme de la région grenobloise, Rectorat de l’académie de Grenoble, CHU, Isère Tourisme, Calliope, Itinéraire international.

Consulter la revue


Les alliances de villes et de collectivités territoriales comme embryon d’un monde nouveau – Eugène D. Zapata Garesché

Cet article prétend démontrer qu’au sein des relations internationales, les villes et les collectivités territoriales, au-delà de la compétition, ont des espaces d’opportunités pour collaborer dans une autre logique, plus solidaire. L’auteur envisage une nouvelle génération de travail en réseau, à la différence des associations traditionnelles de municipalités qui se sont centrées sur des thèmes de représentation ou de revendication. Il assure que les maires ne doivent plus seulement frapper à la porte des Etats pour faire partie de leur système, mais plutôt créer un schéma d’organisation mondiale plus adapté aux aspirations locales, en travaillant pour des résultats concrets et guidés par un agenda propre.

Consulter l’article


L’Etat régalien et les politiques diplomatiques (Mémoire) – Benoit Prévost

Ce travail de mémoire réalisé dans le cadre d’un mémoire au sein de l’Ecole doctorale de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris par Benoit Prévost à reçu les félicitations du jury.

L’Etat régalien et les pratiques diplomatiques décentralisées – 2017 – Benoit PREVOST

ARRICOD et Action extérieure des gouvernements subnationaux en Bolivie

L’ARRICOD était virtuellement présente au Séminaire international « Action extérieure des gouvernements subnationaux », les 24 et 25 novembre 2016 à Santa Cruz de la Sierra en Bolivie à travers une présentation que vous pouvez consulter ci-dessous.

De changements importants se produisent actuellement au sein des institutions de l’État Plurinational de Bolivie à travers de nouvelles législations qui impactent, entre autres, la décentralisation. Ce nouveau contexte politique et institutionnel permet notamment aux différents niveaux de collectivités d’élaborer et d’exécuter des projets de relations internationales. Mais comment mettre cette nouvelle compétence en pratique ?

C’est dans ce cadre, que le Ministère des autonomies de l’État Plurinational de Bolivie, l’École de Gestion plurinationale publique, l’Ambassade de France en Bolivie, l’Ambassade de la République Fédérale d’Allemagne et la Fédération d’Association des municipalités de Bolivie ont souhaité, en organisant ce séminaire, de proposer un espace de réflexion, d’échange d’expériences et de débat aux collectivités boliviennes.

img_20161124_181759

Le prezi est consultable en espagnol ci-dessous (la version française sera prochainement disponible) en appuyant simplement sur le bouton de lecture depuis un ordinateur.


 

Retour en images sur les 15èmes Universités de l’ARRICOD

Les 15èmes Universités de l’ARRICOD sont désormais terminées. Vous avez participé et vous êtes nostalgique de l’ambiance studieuse mais positive de ces UA ? Vous regrettez de ne pas avoir pu venir ? Vous avez manqué les dates ? Dunkerque, définitivement, c’était trop loin ?

Pas de problème,  pour lutter contre le #ARRICOD blues, vous retrouverez bientôt l’ensemble des fiches pratiques réalisées en commun avec les participants lors des kits de survie ainsi que les compte-rendus des ateliers.  En parallèle, n’hésitez pas à nous signaler si vous souhaitez approfondir les échanges lors d’une rencontre régionale ou en participant aux différents groupes de travail.

En attendant, vous pouvez dès à présent redécouvrir le fil de ces deux jours grâce à #ARRICOD2016 sur twitter et en consultant la galerie photo sur notre page dédiée aux UA 2016.